Communiqués de presse

Les leaders conservateurs soutiennent le pipeline Énergie Est

Parti conservateur du Canada | 10 février 2016

OTTAWA (Ontario) – La chef de l’opposition officielle Rona Ambrose, en compagnie des dirigeants de quatre partis progressistes-conservateurs de l’Atlantique, Jamie Baillie de la Nouvelle-Écosse, Bruce Fitch du Nouveau-Brunswick, Jamie Fox de l’Île-du-Prince-Édouard, et Paul Davis de Terre-Neuve-et-Labrador, a fait la déclaration suivante aujourd’hui, critiquant le manque de soutien des Libéraux au pipeline Énergie Est :

« Les Canadiens de l’Atlantique connaissent la véritable valeur d’un secteur énergétique dynamique. Ils méritent un premier ministre fédéral qui soutient l’industrie canadienne et de dirigeants provinciaux qui savent se battre pour de bons emplois. Les premiers ministres libéraux du Canada atlantique doivent envoyer un message fort au premier ministre Trudeau, disant qu’ils soutiennent le pipeline Énergie Est et les milliers d’emplois qui seront créés dans la région grâce à cet important projet.

« L’économie canadienne éprouve de graves difficultés, et les jeux politiques auxquels se livrent les Libéraux à Ottawa ne font qu’empirer les choses. Au moment même où des milliers de Canadiens perdent leur emploi dans le secteur des ressources, le gouvernement libéral crée des formalités administratives, empêchant le secteur énergétique de mettre les ressources pétrolières et énergétiques en marché de la façon la plus sécuritaire possible. En fait, tous les dirigeants provinciaux et territoriaux ont reconnu en 2015 que le Canada a besoin de l’infrastructure pour mettre l’énergie en marché. Énergie Est est pièce importante du puzzle.

« Les Conservateurs, aux paliers fédéral et provincial, vont toujours défendre le secteur des ressources naturelles et les hommes et femmes travailleurs qui y gagnent leur vie. »