Communiqués de presse

LES LIBÉRAUX EMPÊCHENT LE TÉMOIGNAGE DE LA MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES EN COMITÉ SUR LE RÉTABLISSEMENT DE L’ACCÈS DU CANOLA AU MARCHÉ CHINOIS

Parti conservateur du Canada | 17 mars 2019

17 mars 2019
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Ottawa (Ontario) – Aujourd’hui, les membres du Comité permanent du commerce international ont modifié une motion conservatrice invitant les ministres de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et du Commerce international à témoigner devant les Canadiens et à dire ce que fait le gouvernement libéral pour rétablir l’accès du canola canadien au marché chinois. Cependant, les libéraux ont refusé d’inviter la ministre des Affaires étrangères à titre de témoin clé, malgré les demandes de l’opposition visant à prévenir d’autres représailles contre le Canada à cause de l’échec de Justin Trudeau à gérer les relations du Canada avec la Chine.

« Le canola canadien est le meilleur et le plus sécuritaire du monde, a dit Randy Hoback, le sous-ministre du Cabinet fantôme responsable de la Diversification du commerce international. La seule raison pour laquelle la Chine bloque nos exportations est le leadership d’échec de Justin Trudeau et sa gestion lamentable des relations bilatérales du Canada avec notre deuxième plus gros partenaire commercial. Sans ambassadeur pour gérer la situation sur le terrain en Chine, il faut que la ministre des Affaires étrangères dise aux Canadiens ce que fait le gouvernement pour rétablir l’accès au marché, vital pour le gagne-pain des producteurs de canola et leurs familles. »

Selon le Conseil canadien du canola, 90 % du canola produit au Canada est exporté sous forme de graines, d’huile ou d’aliment sur 50 marchés dans le monde entier. Environ 40 % de ces exportations sont destinées à la Chine, un marché évalué à plus de 3,5 milliards de dollars par année. L’accès au marché est primordial pour l’industrie canadienne du canola.

« Plus de la moitié des produits agroalimentaires canadiens sont exportés, faisant du secteur agricole du Canada l’un des plus dépendants des exportations du monde, a dit Luc Berthold, le ministre du Cabinet fantôme responsable de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. Avec la plantation printanière qui approche, les agriculteurs doivent savoir ce que fait le gouvernement fédéral pour protéger et défendre les intérêts de nos exportateurs de canola de classe mondiale, et les libéraux de Justin Trudeau ont refusé aujourd’hui d’offrir le plein soutien requis pour régler ce problème. »

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Adam Taylor
Bureau de Randy Hoback, député
Randy.Hoback.A3@parl.gc.ca
(613) 277-8508

Bureau de Luc Berthold, député
Luc.Berthold.A2@parl.gc.ca
(613) 995-1377