Communiqués de presse

Les résultats des appels de fonds et les adhésions montrent que les Canadiens en ont assez des libéraux déconnectés

Parti conservateur du Canada | 1 mai 2017

Les résultats des appels de fonds révélés aujourd’hui sont le signe le plus clair que les Canadiens commencent à en avoir assez d’un gouvernement libéral déconnecté de la réalité qui se sert lui-même au lieu de servir les contribuables. Plus de 30 % de Canadiens de plus ont fait un don au Parti conservateur qu’aux libéraux, les conservateurs recueillant pratiquement le double des libéraux.

Cela s’ajoute au fait que le Parti conservateur annonce qu’un nombre record de membres adhèrent au Parti pour voter à la course à la direction. Plus d’un quart de million de Canadiens sont maintenant membres du Parti conservateur.

Au premier trimestre de 2017, le Parti conservateur a recueilli 5,3 millions de dollars auprès de plus de 42 000 donateurs. En comparaison, les libéraux ont recueilli seulement 2,8 millions de dollars auprès d’un peu plus de 31 000 donateurs, et le NPD a recueilli plus de 900 000 $ auprès de plus de 13 000 donateurs.

« Il ne devrait pas être étonnant que les libéraux sont en difficulté. Pendant des mois, les libéraux ont fait des appels de fonds avec accès au comptant pour remplir leurs coffres, a dit Cory Hann, le directeur des Communications du Parti conservateur. Ces événements étaient annoncés comme des soirées exclusives avec le premier ministre et d’autres ministres du cabinet, permettant à des initiés bien connectés ayant un portefeuille bien garni et un grand intérêt pour les décisions du gouvernement de se faire entendre par les décideurs les plus influents du pays en échange d’un don au Parti libéral. C’était clairement contraire aux propres règles d’éthique des libéraux, et cela a dû cesser.

« Les résultats des appels de fonds du premier trimestre montrent ce qui arrive quand les libéraux doivent respecter les règles. Quand ils ne peuvent pas vendre un accès au gouvernement du Canada et se cacher derrière des chiffres gonflés par leurs stratagèmes d’accès au comptant, nous voyons bien que les Canadiens en ont assez de se faire dépouiller par le gouvernement libéral. »