Communiqués de presse

Le plan des Libéraux pour combattre l’EI est incohérent et manque de transparence : Bezan et Clement

Parti conservateur du Canada | 17 Février 2016

OTTAWA – Alors que les députés se préparent à débattre de l’avenir de l’Opération Impact plus tard aujourd’hui, le porte-parole conservateur sur la défense nationale, James Bezan, et le porte-parole conservateur sur les affaires étrangères, Tony Clement, se sont dits préoccupés par l’approche incohérente du gouvernement libéral dans la lutte contre le groupe État islamique, et son manque de transparence global quant à la contribution du Canada à la mission contre l’EI.

« Les Canadiens s’attendent à ce que le premier ministre soit complètement transparent au sujet des déploiements militaires du Canada, a dit M. Bezan. Cependant, la motion déposée au Parlement par le gouvernement ne mentionne pas le déploiement de quatre hélicoptères Griffon, alors que le gouvernement retire nos chasseurs CF-18. »

« Ce n’est qu’une autre preuve de la stratégie incohérente des Libéraux dans la région, et cela soulève de sérieuses questions sur la capacité de ce gouvernement de combattre le terrorisme, au pays et à l’étranger », a souligné M. Bezan.

Malheureusement, nombre de ces questions pourraient rester sans réponse alors que le gouvernement libéral change l’orientation de la mission.

« Les ministres libéraux ne semblent pas conscients du risque accru de la mission et ont reconnu ouvertement que les dollars d’aide du Canada pourraient finir par soutenir des militants du groupe État islamique, a dit M. Clement. Quand ce gouvernement va-t-il cesser de faire passer la politique avant l’intérêt public et soutenir nos hommes et femmes en uniforme ? »