Communiqués de presse

20 QUESTIONS AUXQUELLES JUSTIN TRUDEAU DOIT RÉPONDRE DANS L’AFFAIRE SNC-LAVALIN

Parti conservateur du Canada | 21 février 2019

21 février 2019
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Ottawa (Ontario) – Le premier ministre Justin Trudeau ne dit toujours pas la vérité aux Canadiens sur ce qu’il sait et le rôle qu’il a joué dans les tentatives de son bureau d’influencer la poursuite criminelle contre SNC-Lavalin.

M. Trudeau doit répondre aux 20 questions suivantes immédiatement :

Sur sa rencontre du 17 septembre 2018 avec Jody Wilson-Raybould :

1. A-t-il demandé cette rencontre ?

2. Savait-il que la directrice des poursuites pénales avait déjà refusé à SNC-Lavalin un accord de poursuite suspendue (APS) quand il l’a rencontrée ?

3. Pourquoi a-t-il jugé nécessaire de lui rappeler son pouvoir dans la poursuite contre SNC-Lavalin après que ses fonctionnaires avaient pris leur décision ?

4. Si cette rencontre ne visait pas à informer la procureure générale de la décision qu’il préconisait dans la poursuite contre SNC-Lavalin, quel était le but de la rencontre ?

5. Est-ce que la rencontre du 18 septembre entre le greffier du Conseil privé Michael Wernick et SNC-Lavalin a eu lieu à sa demande après sa rencontre avec Mme Wilson-Raybould ?

Sur la rencontre du 5 décembre 2018 entre Gerald Butts et Jody Wilson-Raybould :

6. A-t-il ordonné à M. Butts de la rencontrer ?

7. Est-ce que M. Butts l’a informé du résultat de la rencontre ?

8. Est-ce que M. Butts a exercé de la pression ou l’a menacée au sujet de la poursuite contre SNC-Lavalin lors de cette rencontre ?

9. Pourquoi M. Butts lui a-t-il dit de contacter M. Wernick ?

10. Est-ce que M. Wernick l’a informé de sa ou ses discussions avec Mme Wilson-Raybould à la demande de M. Butts ?

Sur le remaniement ministériel du 14 janvier 2019 :

11. Est-ce qu’il a rétrogradé Mme Wilson-Raybould parce qu’elle a refusé de renverser la décision de la directrice des poursuites pénales dans la poursuite contre SNC-Lavalin ?

12. Est-ce qu’il a choisi David Lametti pour remplacer Mme Wilson-Raybould comme procureur général parce qu’il savait que M. Lametti renverserait la décision de la directrice des poursuites pénales dans la poursuite contre SNC-Lavalin ?

13. Est-ce que M. Butts a joué un rôle dans sa décision de rétrograder Mme Wilson-Raybould ?

Sur la démission du cabinet de Jody Wilson-Raybould le 12 février 2019 :

14. Quelle raison Mme Wilson-Raybould lui a-t-elle donnée pour expliquer sa démission ?

15. Est-ce que la poursuite contre SNC-Lavalin a été citée ou invoquée dans toute discussion entre eux au sujet de sa démission ?

Sur la démission de Gerald Butts le 18 février 2019 :

16. Est-ce que la démission de M. Butts est liée de quelque façon que ce soit à la poursuite contre SNC-Lavalin ?

17. Est-ce que la GRC a contacté M. Butts ?

18. Pourquoi a-t-il accepté la démission de M. Butts si ce dernier n’a rien fait de mal ?

Sur les questions du secret avocat-client et d’une enquête publique :

19. Va-t-il lever le secret avocat-client pour que Mme Wilson-Raybould puisse parler ?

20. Va-t-il ordonner une enquête publique pour que les Canadiens aient des réponses sur cette affaire ?

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Virginie Bonneau
Virginie.Bonneau@parl.gc.ca
(613) 294-8150

Daniel Schow
Daniel.Schow@parl.gc.ca
(613) 286-1050