Communiqués de presse

Raitt demande la tenue immédiate d’une enquête sur les divulgations judiciaires

Parti conservateur du Canada | 27 mars 2019

27 mars 2019
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Ottawa (Ontario) – L’honorable Lisa Raitt, chef adjointe des conservateurs du Canada et ministre du Cabinet fantôme responsable de la Justice, a envoyé une lettre au Commissaire à la magistrature fédérale Marc Giroux demandant la tenue d’une enquête sur la divulgation de renseignements confidentiels liés à la nomination d’un juge de la Cour suprême et du juge en chef de la Cour suprême.

Voici un extrait de la lettre :

Une simple lecture des faits laisse fortement croire que des acteurs politiques ont révélé le contenu des discussions sur une nomination au plus haut organe judiciaire du Canada. Si cela est vrai, c’est un cas flagrant d’ingérence politique qui mine gravement l’indépendance du système de justice.

Dans une déclaration, l’Association du Barreau du Manitoba a aussi émis des préoccupations, soulignant que « les récentes violations de confidentialité où l’aptitude d’autres candidats est discutée sont extrêmement déconcertantes. Cela dévalorise l’ensemble du processus de sélection et est préjudiciable à la vie privée des candidats. »

Raitt affirme qu’une enquête est nécessaire, particulièrement à la lumière des efforts de Justin Trudeau de camoufler son implication dans le scandale de corruption impliquant SNC-Lavalin.

« L’affaire SNC-Lavalin a soulevé d’importantes questions sur la primauté du droit au Canada et le niveau auquel le Cabinet du premier ministre s’est ingéré, affirme Raitt. Ce dernier épisode de possible ingérence politique du CPM vient endommager davantage nos institutions et nos valeurs démocratiques et exige une attention immédiate. »

Vous pouvez lire la lettre en entier en cliquant ici.

-30-

Pour plus de renseignements, veuillez contacter :

Bureau de l’honorable Lisa Raitt, C.P., députée
Lisa.Raitt@parl.gc.ca
613-996-7046