Déclarations

Déclaration de la leader de l’Opposition officielle à la Chambre sur le remaniement ministériel du premier ministre

Parti conservateur du Canada | 10 janvier 2017

OTTAWA – Candice Bergen, la leader de l’Opposition officielle à la Chambre, a fait la déclaration suivante aujourd’hui à la suite du remaniement ministériel du premier ministre :

« Les échecs du gouvernement libéral sont la responsabilité du premier ministre Justin Trudeau. Changer les visages au cabinet ne changera pas le mauvais jugement et l’orientation de notre pays fondamentalement erronée du premier ministre.

« Alors que le premier ministre Trudeau s’est bien amusé pendant sa première année au pouvoir, le premier ministre et ses ministres, peu importe qui ils sont, doivent traiter la protection des emplois canadiens et la réduction du fardeau fiscal comme une priorité absolue. Avec la nouvelle administration américaine, il y a un potentiel de protectionnisme accru et de réduction du fardeau fiscal au sud de la frontière. Face à cette nouvelle réalité, il est primordial de protéger les emplois canadiens et d’alléger le fardeau fiscal pour assurer la compétitivité du Canada.

« Nous savons que le premier ministre veut désespérément faire oublier ses dîners avec accès au comptant, ses vacances luxueuses et ses dépenses hors de contrôle. Cependant, il ne suffira pas de remanier le cabinet en remplaçant quelques ministres.

« Au lieu de côtoyer des milliardaires et de recueillir de l’argent pour le Parti libéral, le premier ministre doit se mettre sérieusement au travail parce que son plan pour les Canadiens ne marche tout simplement pas. Un nouveau cabinet n’y changera rien. Ses politiques ne marchent pas et vont continuer à tromper les familles canadiennes. Elles rendent la vie plus chère et détruisent des emplois. Le premier ministre a dit qu’il créerait des emplois et une croissance, mais il ne fait que des dépenses gouvernementales hors de contrôle. Les déficits devraient continuer jusqu’en 2055. La croissance des emplois à temps plein est catastrophique.

« Quand la Chambre reprendra ses travaux, les Conservateurs vont continuer à être la voix des contribuables. Nous sommes le seul Parti qui s’oppose à l’ordre du jour de dépenses incontrôlées, de déficits et de hausses fiscales du premier ministre. »

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Ashley Kelahear Bureau du Chef de l’Opposition officielle ashley.kelahear@parl.gc.ca
(613) 299-4394