Déclarations

Déclaration des conservateurs sur l’augmentation des criminels mexicains au Canada

Parti conservateur du Canada | 22 mai 2019

22 mai 2019
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

OTTAWA (Ontario) – L’hon. Michelle Rempel, la ministre du Cabinet fantôme responsable de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, et Pierre Paul-Hus, le ministre du Cabinet fantôme responsable de la Sécurité publique, de la Sécurité frontalière et de la Protection civile, ont fait la déclaration suivante au sujet de l’augmentation des ressortissant mexicains liés aux cartels de la drogue qui entrent au Canada à la suite de l’élimination de l’exigence de visa pour les Mexicains :

« Les reportages d’aujourd’hui sont alarmants et illustrent le fait que la décision des libéraux de lever les visas pour les ressortissants mexicains qui viennent au Canada était malavisée, et que non seulement elle mine l’intégrité du système d’immigration du Canada, mais elle pose de graves risques de sécurité pour les Canadiens.

« L’Agence des services frontaliers du Canada avait prévenu que l’annulation des visas permettrait aux cartels de la drogue mexicains de renforcer les chaînes de trafic au Canada, mais les libéraux ont ignoré ses conseils.

« Les reportages d’aujourd’hui, combinés à la brusque augmentation des demandes d’asile, indiquent que le Parti conservateur avait raison – l’exigence de visa pour le Mexique n’aurait jamais dû être levée sans un examen officiel. Il est également clair que Justin Trudeau échoue à gérer notre frontière dans le contexte de nos relations avec le gouvernement mexicain.

« À la lumière de ces deux enjeux, le gouvernement libéral doit immédiatement prendre des mesures décisives pour y mettre fin, pour qu’un nouveau gouvernement n’ait pas à prendre des mesures correctives plus sévères à l’automne.

« Depuis le début, les conservateurs pressent Justin Trudeau de suivre un processus standard et de faire une évaluation des risques formelle avant de supprimer le visa pour les Mexicains qui viennent au Canada. Les libéraux ont préféré ignorer les conseils des responsables de l’immigration, ce qui entraîne une hausse massive des demandes d’asile et facilite l’entrée de criminels au pays.

« Les gouvernements canadiens successifs ont toujours appliqué le même critère objectif pour évaluer s’il faut exempter les visas. Cela vise à assurer que la politique de visas repose sur les intérêts du Canada, et qu’elle est conforme à la primauté du droit, au lieu de considérations politiques arbitraires comme Justin Trudeau a décidé de le faire.

« Un gouvernement conservateur s’attaquera aux crimes des gangs dans le cadre de son plan Un Canada plus sécuritaire en inscrivant les gangs dans le Code criminel et en facilitant les poursuites. Nous allons également assurer que le système d’immigration du Canada est juste, ordonné et compatissant, et qu’il n’est pas utilisé à mauvais escient par les criminels. »

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Bureau de l’hon. Michelle Rempel, députée
Michelle.Rempel.A1@parl.gc.ca
613-992-4275

Bureau de Pierre Paul-Hus, député
Pierre.Paul-Hus.A1@parl.gc.ca
613-995-8857