Déclarations

Déclaration sur les « épouses de l’EI » canadiennes en Syrie

Parti conservateur du Canada | 20 février 2019

20 février 2019
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Ottawa (Ontario) – L’honorable Michelle Rempel, la ministre du Cabinet fantôme responsable de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, et le député Pierre Paul-Hus, le ministre du Cabinet fantôme responsable de la Sécurité publique, de la Sécurité frontalière et de la Protection civile, ont fait une déclaration à la suite de reportages selon lesquels des « épouses de l’EI » canadiennes veulent revenir au Canada :

« De récents reportages indiquent qu’il y a des ‘épouses de l’EI’ en Syrie qui veulent revenir au Canada après être parties pour soutenir cette organisation terroriste génocide.

« Toute implication dans l’EI équivaut à une complicité de génocide. Notre principale préoccupation doit être de rendre justice aux survivants. Comme c’est aussi un crime de se joindre à une organisation terroriste, tous les individus liés à l’EI devraient être punis avec toute la rigueur de la loi.

« La lauréate du Prix Nobel de la paix et survivante yézidie Nadia Murad réclame justice pour son peuple qui subit un génocide aux mains de l’EI. Il ne suffit pas de dire ‘plus jamais’. Le Canada doit traduire en justice ceux qui ont été complices de génocide.

« En octobre, les conservateurs ont déposé une motion exigeant que le gouvernement Trudeau présente un plan pour traduire immédiatement en justice les Canadiens qui ont agi comme terroristes de l’EI à l’étranger. En réponse, le gouvernement a présenté un court document sans solutions concrètes pour traduire en justice les complices de génocide. Justin Trudeau ne fait pas ce qu’il doit faire et les Canadiens vont payer pour ses erreurs. Il traite en priorité la réinsertion de ces terroristes de l’EI, et non pas la justice pour les victimes.

« Les conservateurs du Canada vont continuer à exiger que le gouvernement traite en priorité la justice pour les victimes de l’EI, comme les femmes et les filles yézidies qui ont été esclaves de ce groupe terroriste. Nous pressons le gouvernement de traduire immédiatement en justice les Canadiens, au pays et à l’étranger, qui se sont joints à l’EI, car ils sont complices de génocide. »

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Bureau de l’hon. Michelle Rempel
Michelle.Rempel.A1@parl.gc.ca
613-992-4275

Bureau de Pierre Paul-Hus
Pierre.Paul-Hus.A1@parl.gc.ca
613-995-8857