Déclarations

Justin Trudeau a tout fait pour ne pas octroyer l’Astérix à la Davie

Parti conservateur du Canada | 17 mai 2019

17 mai 2019
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Ottawa (Ontario) – Steven Blaney, ministre responsable du Patrimoine canadien, Richard Martel, ministre associé responsable de la Défense nationale et Pierre Paul-Hus, ministre responsable de la Sécurité publique, Sécurité frontalière et Protection civile, font une déclaration au sujet de l’annonce des ministres Garneau et Duclos au chantier Davie:

« Après avoir fait de l’ingérence pour empêcher le Chantier Davie d’obtenir le contrat pour le navire de ravitaillement Astérix, ordonné une enquête de la GRC et sali la réputation du Vice-amiral Mark Norman, un officier de la marine hautement respecté, les libéraux tentent maintenant de se racheter en faisant une annonce aujourd’hui.

« C’est trop peu trop tard. Les libéraux de Justin Trudeau espèrent faire oublier leur gâchis qui aurait pu priver près de 1000 travailleurs de la région d’emplois de qualité. Les ministres Garneau et Duclos devraient plutôt avoir honte d’avoir essayé de saboter un contrat – qui avait été approuvé par notre gouvernement conservateur – pour plaire à leurs amis libéraux, tout en cachant aux Canadiens leur tentative d’ingérence dans une autre poursuite criminelle.

« Si MM. Garneau et Duclos avaient le moindre respect pour les Québécois et les Canadiens, ils feraient la bonne chose aujourd’hui en présentant des excuses au chantier Davie pour avoir tout fait pour leur enlever un contrat et en présentant des excuses au nom du premier ministre – car il semble incapable de le faire – au Vice-amiral Mark Norman pour tout ce qu’il lui a fait subir au cours des deux dernières années.

« Rappelons que grâce à son expertise, le Chantier Davie a pu achever l’Astérix dans les temps et à l’intérieur du budget prévu. Ce navire fait aujourd’hui la fierté de la marine canadienne en effectuant plus d’une centaine d’opérations de ravitaillement auprès d’une vingtaine de pays alliés.

« Non seulement Justin Trudeau doit rendre des comptes sur cette tentative scandaleuse d'ingérence politique dans une autre poursuite criminelle, mais il doit également octroyer au plus vite le contrat de conversion pour le deuxième navire de ravitaillement, l’Obélix au chantier Davie, et ce dans les plus brefs délais, tel que nous le demandons depuis des mois. Le Chantier Davie mérite mieux que d’être utilisé à des fins politiques par un gouvernement qui tente de réparer ses erreurs. »

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Bureau de Steven Blaney
Téléphone : 613-992-7434
steven.blaney.a1@parl.gc.ca

Bureau de Richard Martel
Téléphone : 613-992-7207
Richard.Martel.A2@parl.gc.ca

Bureau de Pierre Paul-Hus
Téléphone : 613-995-8857
Pierre.Paul-Hus.A1@parl.gc.ca