Déclarations

Les chefs de l’Opposition officielle fédérale et du Canada atlantique s’opposent à la taxe sur le carbone de Trudeau

Parti conservateur du Canada | 9 février 2017

HALIFAX (Nouvelle-Écosse) – La chef de l’Opposition officielle et chef intérimaire du Parti conservateur du Canada, l’honorable Rona Ambrose, accompagnée des chefs des quatre Partis progressistes-conservateurs du Canada atlantique, Jamie Baillie, de la Nouvelle-Écosse, Blaine Higgs, du Nouveau-Brunswick, Paul Davis, de Terre-Neuve-et-Labrador, et le chef intérimaire Jamie Fox, de l’Île-du-Prince-Édouard, ont fait la déclaration suivante aujourd’hui, soutenant que la taxe sur le carbone du gouvernement Trudeau touche déjà tous les Canadiens :

« Un trop grand nombre de Canadiens de l’Atlantique ont de la difficulté à joindre les deux bouts. La taxe sur le carbone de Trudeau rendra les choses encore plus difficiles. Non seulement elle va augmenter le prix des aliments, du transport et du carburant, mais elle va rendre pratiquement tout plus cher. Les Canadiens de l’Atlantique ne peuvent pas se permettre cette augmentation, et ils n’ont pas à l’accepter. L’économie du Canada atlantique éprouve de sérieuses difficultés, et Justin Trudeau la pousse vers le gouffre. Son gouvernement ne fait rien pour créer des emplois dans la région, préférant punir les Canadiens de l’Atlantique en leur imposant une autre taxe.

« Les électeurs de la région de l’Atlantique ont envoyé 32 députés libéraux à Ottawa, et aucun d’entre eux ne se bat en leur nom. Les Conservateurs sont la voix des contribuables, et nous allons continuer à défendre les Canadiens de l’Atlantique et à demander des comptes à Justin Trudeau pour l’augmentation du fardeau fiscal des familles. Les premiers ministres libéraux provinciaux baissent les bras et l’acceptent. Les premiers ministres libéraux du Canada atlantique doivent envoyer un message fort au gouvernement Trudeau. Justin Trudeau doit abandonner la taxe sur le carbone. Nous devons chercher des façons d’améliorer l’environnement et de protéger nos voies maritimes, et ce n’est pas ce que fera une taxe sur le carbone.

« Les Conservateurs, aux paliers fédéral et provincial, vont toujours défendre les Canadiens de l’Atlantique qui travaillent fort. Nous allons nous battre pour assurer que la région n’est pas oubliée. »

Rona Ambrose a rencontré les quatre chefs PC du Canada atlantique samedi matin à l’Assemblée générale annuelle progressiste-conservatrice de la Nouvelle-Écosse tenue à Halifax. Ambrose, Baillie, Higgs et Fox y ont assisté en personne, et Davis par téléphone.