Déclarations

Les Libéraux ajournent la procédure du débat sur les yézidis

Parti conservateur du Canada | 7 novembre 2018

7 novembre 2018

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Ottawa (Ontario) – L’honorable Michelle Rempel, ministre du Cabinet fantôme responsable de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté a fait une déclaration au sujet de la décision du gouvernement de mettre fin au débat sur une motion visant à adopter les recommandations du Comité permanent de la citoyenneté et de l’immigration à propos des survivants du génocide des yézidis.

« Aujourd’hui, le Canada a demandé pardon pour avoir repoussé le Saint-Louis, un paquebot qui transportait des centaines de réfugiés juifs qui fuyaient la persécution. Ce faisant, nous nous sommes souvenus des résultats de l’échec à agir face à un génocide et nous les avons reconnus. »

« Si la déclaration ‘jamais plus’ signifie quelque chose, nous devons agir quand un génocide se produit. Les conservateurs du Canada ont imploré le gouvernement Trudeau d’adopter les recommandations du rapport du Comité de l’immigration intitulé En route vers un nouveau départ : la réinstallation des femmes et d’enfants yézidis au Canada. Le gouvernement a répondu en mettant fin au débat et n’a même pas permis au Parlement d’avoir cette importante discussion.

« Le gouvernement Trudeau manque clairement à son engagement envers les yézidis. Nous demandons une fois de plus aux libéraux d’adopter des mesures immédiates en réponse au génocide des yézidis en suivant les recommandations suivantes :

  • Mettre en œuvre les recommandations du rapport des Nations Unies de juin 2016 intitulé They Came to Destroy: ISIS Crimes Against Yazidis;
  • Examiner les temps de traitement au Canada pour les demandes d’asile de victimes de génocide; demander que le gouvernement de l’Irak, voire même les Nations Unies, au besoin, surveillent et fassent des rapports sur les progrès réalisés relativement au retour des minorités ethniques et religieuses dans leurs lieux d’origine dans le nord de l’Irak;
  • Fournir un soutien aux enquêteurs mandatés en vertu de la Résolution 2379 du Conseil de sécurité des Nations Unies pour appuyer les efforts intérieurs visant à tenir l’ÉI responsable des crimes de guerre, crimes contre l’humanité et du génocide; et
  • Appuyer la réunification des familles de yézidis installés au Canada en prolongeant indéfiniment la période d’opportunité d’un an pour inclure des membres de famille immédiate qui sont vivants; définir les membres de famille de la même façon que ceux qui demandent l’asile sur la base d’exemptions à l’Entente sur les tiers pays sûrs; et accélérer le traitement de ces demandes pour qu’elles ne durent pas plus de 30 jours. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements :

Bureau de Michelle Rempel
Michelle.Rempel.A1@parl.gc.ca
613-992-4275