Déclarations

Trudeau doit agir face à la situation à la frontière : Scheer

Parti conservateur du Canada | 9 juillet 2018

Regina (Saskatchewan) – L’honorable Andrew Scheer, le chef des conservateurs du Canada et chef de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante à la suite d’un nouveau sondage qui confirme que la grande majorité des Canadiens ne croient pas que Justin Trudeau a un plan pour gérer la crise à nos frontières :

« L’échec de Justin Trudeau à gérer la frontière canadienne est une question de sécurité publique urgente, et les Canadiens veulent que le gouvernement agisse.

« Depuis son message irresponsable #BienvenueAuCanada sur Twitter en janvier 2017 et les milliers de passages illégaux qu’il a causés, Trudeau ne prend aucune mesure concrète pour corriger la situation qu’il a créée.

« Le flux de demandeurs d’asile crée une pression énorme sur le système d’immigration du Canada et notre capacité à traiter les demandes. Cela entraîne des retards, des arriérés et une incertitude extrême pour ceux qui attendent patiemment d’entrer au Canada par les voies appropriées.

« Les conservateurs du Canada pressent le premier ministre d’agir depuis des mois. L’été dernier, le gouvernement a ignoré notre suggestion de désigner les points d’entrée illégaux comme des postes frontières officiels. En avril, le gouvernement a défait une motion conservatrice lui demandant de présenter un plan avant le 11 mai.

« Le 15 juin, j’ai écrit à Justin Trudeau pour le presser de nouveau d’agir sans attendre et de présenter un plan concret pour protéger notre frontière et notre système d’immigration sécuritaire, ordonné et compatissant. Je n’ai pas reçu de réponse. Il est clair qu’il n’a pas de plan.

« Jusqu’à présent, la seule solution de Trudeau – comme c’est le cas avec de nombreux enjeux – est de dépenser plus d’argent. Cela ne fait rien pour remédier au système à deux vitesses qu’il a créé, alors que plus de dollars d’impôt sont dépensés pour gérer la crise, sans la régler.

« C’est un échec de leadership au plus haut niveau. Trudeau a créé une situation qui fait en sorte que ceux qui attendent dans des camps de réfugiés et qui font face à la persécution à des endroits dangereux du monde doivent attendre plus longtemps, alors que des ressources toujours plus nombreuses sont utilisées pour traiter les gens qui entrent au Canada en provenance des États-Unis.

« Il ne peut pas continuer à retarder sa décision sur cette question. Il doit agir maintenant. Les Canadiens doivent avoir l’assurance que leur premier ministre prend cette situation au sérieux. »

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Virginie Bonneau - Virginie.Bonneau@parl.gc.ca - (613) 294-8150

Daniel Schow - Daniel.Schow@parl.gc.ca - (613) 286-1050