Documents d’information

Le caucus conservateur crée le Groupe de travail pour l’emploi en Alberta afin de répondre à la crise de l’emploi croissante

Parti conservateur du Canada | 3 octobre 2016

La crise de l’emploi en Alberta

• Le nombre d’Albertains sans travail a pratiquement doublé depuis le début de 2015 (passant de 112 500 en janvier 2015 à 206 900 en août 2016 – une hausse de 84,9 %).

• Depuis le début de 2015, le taux de chômage global en Alberta est passé de 4,8 % à 8,4 % en août – il s’élève à 15,9 % chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans.

• Calgary est en tête de toutes les grandes villes canadiennes, avec un taux de chômage de 9 % en août, alors qu’Edmonton suit avec un taux de 8 %.

• Ce problème ne se limite pas à l’industrie pétrolière et gazière. Depuis le début de 2015, la province a perdu un emploi sur cinq dans le secteur des ressources naturelles (de 170 900 à 137 600 – une baisse de 19,5 %), un emploi sur cinq dans le secteur agricole (de 64 000 à 51 400 – une baisse de 19,7 %) et un emploi sur quatre dans le secteur manufacturier (de 149 500 à 112 500 – une baisse de 24,7 %).

• C’est l’Alberta qui a remis l’économie canadienne sur pied après la récession de 2008. De 2010 à 2014, l’économie de l’Alberta a crû deux fois plus vite que celle du reste du Canada (croissance moyenne annuelle du PIB de 5,02 % comparativement à 2,68 %.

• Un Albertain moyen reçoit 30 % de moins d’argent fédéral qu’un Canadien moyen (les transferts fédéraux à l’Alberta en 2016-2017 sont de 1 366 $ par habitant, comparativement à 1 961 $ à l’échelle du pays – soit 30,3 % de moins).

Groupe de travail pour l’emploi en Alberta

Mandat

Le Groupe de travail va recueillir de l’information auprès de citoyens, d’employeurs, de petites entreprises, d’organisations d’aide sociale, de travailleurs et d’autres intervenants en Alberta – qui sont tous touchés par la crise de l’emploi. Il préparera et soumettra au gouvernement fédéral un rapport présentant des solutions politiques tangibles et des demandes budgétaires.

Liaison

Le Groupe de travail va réaliser des activités de liaison avec les communautés de deux façons :

  1. Liaison communautaire

Le caucus conservateur de l’Alberta va consulter les membres des communautés qui sont durement touchés par cette crise. Ces consultations pourraient comprendre des tables rondes, des assemblées publiques et des envois aux intervenants.

  1. Site Web

Le site Web du Groupe de travail permettra de présenter des commentaires, des idées et des expériences sur l’impact économique. Ces données seront recueillies et étudiées, en plus des données recueillies par les députés, pour la préparation d’un rapport final.