Documents d’information

Notes d'information : Libre-échange avec le Royaume-Uni

Parti conservateur du Canada | 9 février 2018

Introduction

Le 9 février 2018, Andrew Scheer a annoncé qu’un gouvernement conservateur cherchera à conclure un accord de libre-échange avec le Royaume-Uni.

Relations commerciales Canada–Royaume-Uni

Le Canada et le Royaume-Uni entretiennent d’étroites relations commerciales. Le Royaume-Uni prévoit quitter l’Union européenne en mars 2019, et sans un accord bilatéral, les relations commerciales créées par l’Accord de libre-échange Canada-Union européenne seront perdues.

Le Royaume-Uni est le troisième plus gros marché d’exportation du Canada et la deuxième destination principale des investissements directs à l’étranger (IDE), après les États-Unis. Les Canadiens achètent environ 9 milliards de dollars de bien et de services au Royaume-Uni par année. Près de 600 entreprises britanniques font affaire au Canada, dans des industries comme l’extraction pétrolière, l’aérospatiale et les produits pharmaceutiques. Nombre d’entre elles sont basées dans de grandes villes comme Toronto, Vancouver, Calgary et Montréal, et œuvrent dans divers secteurs, des services financiers aux aliments et boissons. Le Royaume-Uni reste une plaque tournante mondiale des possibilités d’affaires et d’investissements exceptionnelles. Depuis le référendum de 2016, le pays a attiré plus de 25 milliards de dollars en investissements étrangers directs, ce qui indique clairement que d’autres pays pensent qu’il reste un partenariat commercial stable.

Comment ça marcherait ?

Le Royaume-Uni ne pourra pas conclure d’accords commerciaux bilatéraux tant qu’il n’aura pas quitté l’Union européenne en mars 2019. Cependant, des discussions préliminaires devraient commencer immédiatement afin d’assurer que ces relations commerciales critiques restent intactes.

Plusieurs pays, dont l’Australie, ont manifesté un intérêt à négocier rapidement des accords de libre-échange bilatéraux avec le Royaume-Uni. Le Canada doit être l’un d’eux.

Andrew Scheer va promouvoir le lancement de discussions de libre-échange entre le Canada et le Royaume-Uni quand il se rendra au pays en mars 2018.