Documents d’information

UN CANADA PLUS SÉCURITAIRE : ÉQUIPER LA POLICE POUR MIEUX PROTÉGER

Parti conservateur du Canada | 3 décembre 2018

Les forces de l’ordre au Canada ont besoin d’une aide additionnelle pour s’attaquer à la violence commise par les gangs. Ce n’est pas toujours une question d’argent, mais plutôt d’avoir les bons outils pour travailler.

Justin Trudeau échoue à fournir aux services de police l’équipement dont ils ont besoin pour garder les Canadiens en sécurité. Cet échec a des conséquences. Avec une hausse de la violence commise par les gangs, les policiers ont besoin de ressources additionnelles et améliorées pour débarrasser nos rues des gangs.

Le 3 décembre, Andrew Scheer a annoncé le troisième pilier stratégique de son plan pour un Canada plus sécuritaire : Équiper la police pour mieux protéger. Andrew Scheer et les conservateurs travailleront avec les provinces et les territoires pour mettre suffisamment de personnes sur le terrain pour enfermer les criminels dangereux. Nous en ferons aussi plus pour empêcher les jeunes de se joindre aux gangs au départ et réduire les taux de récidive.

Le plan d’Andrew Scheer est composé des propositions suivantes :

  1. Nouveau financement pour s’attaquer aux gangs
  2. Les meurtres liés aux gangs ont atteint un sommet depuis que l’on a commencé à compiler les statistiques. Le gouvernement fédéral doit augmenter l’aide aux autres ordres de gouvernement pour combattre la violence des gangs. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer partagera les coûts des nouvelles initiatives antigang des forces de l’ordre avec les provinces et les territoires.

  3. Créer un programme de subventions pour l’infrastructure policière
  4. Il y a plus de 70 services de police municipaux au Canada. Souvent, ils ont un pouvoir d’achat beaucoup moins grand que les services plus importants comme la GRC. C’est surtout le cas dans les régions rurales, dans les banlieues et dans de plus petits centres urbains. Ces services ne peuvent pas toujours acheter du nouvel équipement pour s’attaquer à la violence armée et celle commise par les gangs et ainsi garder leurs agents et toute leur communauté en sécurité. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer créera une subvention pour que ces services puissent acheter du nouvel équipement.

  5. Meilleur partage de renseignements pour résoudre les crimes armés
  6. Les services de police au Canada opèrent sous un ensemble complexe de règles et de procédures en matière de suivi d’information sur les armes utilisées dans les crimes. Cela conduit à des écarts dans le partage de renseignements qui pourraient contribuer à la résolution des crimes. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer s’assurera que les renseignements sur les armes à feu trouvées sur des scènes de crimes sont transmis aux autorités appropriées.

  7. Vérification plus robuste des antécédents pour la délivrance des permis d’armes à feu
  8. Une récente vérification de la délivrance des permis d’armes à feu démontre qu’il existe de longs retards dans l’émission de permis à des propriétaires d’armes à feu respectueux des lois et dans l’enquête de risques pour le public. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer s’assurera que le Programme canadien des armes à feu possède le nécessaire pour effectuer des vérifications d’antécédents rigoureuses et efficaces.

  9. Plus de soutien pour empêcher les jeunes de se joindre aux gangs
  10. Emprisonner les membres de gangs criminels est important, mais prévenir que des jeunes se joignent à des gangs l’est encore plus. C’est pourquoi les conservateurs ont créé le Fonds de lutte contre les activités de gangs de rue en 2006 et l’ont rendu permanent en 2011. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer augmentera les montants disponibles de 25 % pour ce Fonds afin d’assurer un appui continu pour les services de soutien, le développement des compétences et d’autres programmes importants.

  11. Des peines d’emprisonnement senses
  12. Notre système carcéral dépense 60 millions de dollars chaque année pour la formation professionnelle des détenus. Toutefois, le gouvernement ne mesure pas si ces programmes sont efficaces ou non. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer procédera à une vérification de tous les programmes des services correctionnels pour s’assurer que les prisonniers sont prêts à réintégrer la société quand ils sont libérés.